Oenotourisme et visites de caves à vin à Beaune

caves à vin

L’épanouissement touristique devient évident lorsque le pays met en avant toute la beauté et l’expertise de sa culture. Pour la région de Bourgogne entre autres, qui a su se démarquer de par ses grands terroirs, tout aussi illustre les uns que les autres. Mais encore, chaque parcelle de celle-ci recèle bien d’autres surprises, à commencer par la ville de Beaune. En effet, cette dernière ne peut qu’être la destination première des intéressés, souhaitant débuter ses périples œnologiques dans la région. Ainsi donc, les périples incontournables de l’œnotourisme de Beaune, pour tout apprendre sur le goût légendaire du vin de Bourgogne.

Les vins de Bourgogne, une étiquette devenue mondiale

Le vin est loin d’être une boisson simpliste qu’on boit comme on boirait un verre d’eau. Avant de pouvoir se déverser dans son verre, il connaît encore des années de savoir-faire. En réalité, le goût du vin commence dès le cycle-même du raisin. Tout comme la région de Bourgogne a débuté par de simples paysans viticoles et devenus actuellement une région française des plus réputées, le raisin prend ses saveurs dans la ville, jusqu’à devenir un grand cru des plus sollicités. Cette renommée internationale ne résulte néanmoins pas que des mains expertes des vignerons, mais également des avantages géographiques, géologiques et météorologiques de la région. Le vignoble bourguignon ne constitue pourtant que 3% de la production de la France, pour ses cinq régions viticoles principales. Pour en connaître davantage, suivez le site winalist.fr. Enfin, la culture unique de cette vigne est, par la suite, perfectionnée par les actions des vignerons. Pour ce faire, la tradition leur a appris à exposer les plants en coteaux avec une bonne orientation de la plantation. Toutefois, un week end œnologie à Beaune serait une alternative des plus intéressantes pour comprendre cela.

Une terre choyée par mère Nature

La région de Bourgogne semble donc, propice à la production de vin de qualité, grâce à son climat qui influence favorablement sur l’épanouissement de la vigne. Un doux ensoleillement dans la matinée, soit les 1300 heures entre les mois d’avril et de septembre, les jeunes plants sont bien accompagnés jusqu’à leur maturité. Aussi, une température qui ne va jamais au-delà des 20°C en période estivale et des précipitations satisfaisantes de 700 millimètres par année lorsque vous opterez pour de l’oenotourisme à Beaune. Et pourtant, la région semble accueillir un climat des plus difficiles pour des vignes à perte de vue. Surtout continental septentrional, Bourgogne connaît en réalité, des influences des climats de la Méditerranée et de l’Océan. D’où une période hivernale avec des gelées fréquentes et une période printanière avec un été assez notable de par sa chaleur. Quant à la terre proprement dite, un lagon vert émeraude a enrichi le sol de marnes et de calcaires marins, 250 millions d’années auparavant. Faisant ainsi, de l’aspect géologique de la Bourgogne, un atout pour les vignes qui s’y enracinent. 

Des périples aromatiques, rien qu’en Bourgogne

L’œnotourisme et ses particularités peuvent être découverts en amont et en aval dans la ville de Beaune, en Bourgogne. Pour commencer la visite, le Musée du Vin de Bourgogne est recommandé. Installé à l’Hôtel des Ducs de Bourgogne, on y apprend l’histoire de la culture de la vigne et de la fabrication du vin, mais des détails sont également révélés concernant les hommes qui façonnent le terroir bourguignon. Pour ceux qui sont intéressés par une formation spécifique lors de leur visite de cave de Beaune, un cours d’œnologie est accessible à l’école des vins de Bourgogne. Depuis 1974 – année de création de l’établissement – chacun peut se familiariser avec les spécificités du vin de Bourgogne avec un professionnel. Différentes formules sont proposées durant l’année, dont les durées peuvent varier de 2 heures à 5 jours. Que ce soit pour une dégustation, des cours, des séjours découverte, des formations thématiques ou bien des stages, l’institut ouvre ses portes aux intéressés.

Se familiariser avec les vins et le climat de Beaune

En 2015, les « Climats » de Bourgogne sont officiellement inscrits au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Les Climats sont des parcelles de vignes, qui sont nommées et délimitées de manière précise depuis des siècles. Pour en découvrir plus sur le sujet, une visite de domaine de Beaune, soit dans la maison des Climats sera l’idéal. Attaché à l’office de tourisme, cette maison met à la disposition des visiteurs un parcours unique afin de découvrir les vins et les Climats de Bourgogne. Sur la carte des vins de Beaune : une introduction sur les spécificités et l’histoire millénaire des vignobles bourguignons sont proposées. En termes d’innovations technologiques, depuis son ouverture en 2017, l’endroit fait bénéficier aux visiteurs une expérience de réalité augmentée, ainsi qu’une médiathèque numérique. Pour y accéder, 10 tablettes sont proposées en accès libre. Mais le point le plus intéressant est l’accessibilité entièrement gratuite à toutes ces activités.

 

Le vin de Bourgogne, notamment de la ville de Beaune détient alors une renommée mondiale. Les amateurs de l’œnologie seront plus que ravis de découvrir toute la richesse et les merveilles de cette terre. A y déguster : le Chevalier-Montrachet, le Corton-Charlemagne, le Chambertin, les Grands-Echezeaux, le Romanée-Conti ou encore le Clos de Vougeot. Quelques jours dans cette ville viticole permettront de goûter à toute la saveur qui a fait la réputation de la France, mais aussi, peaufinera les savoirs et expériences dans le domaine du Grand Cru. A commencer par les simples visites et balades jusqu’aux connaissances qu’offrent les écoles de vin et de spiritueux alentour. 

Le Maté : une boisson à succès !
Le Mocktail, ou quand le « sans alcool » envahit les bars