En France, le marché du vin bio est très prometteur

Le marché du vin bio est sur le chemin de son apogée en France. En effet, les consommateurs se convertissent progressivement en vin bio. Mais pourquoi donc ? Découvrez les raisons dans les passages suivants.

Le vin bio, c’est quoi ?

Comme son nom l’indique, le vin bio provient est fabriqué à partir de fruits biologiques. En outre, sa conservation se fait de manière biologique et naturelle. Pour rappel, le vin résulte de la transformation des raisins. Parfois, on utilise aussi d’autres fruits, dont les pommes. La réussite de la transformation dépend du taux de saccharose et de fructose dans le fruit. Cela permet la conversion en alcool pendant la fermentation.

La production de vin bio suit les normes écologiques. Il est dépourvu de pesticide et l’entretien des raisins se fait avec des engrais spontanés. Les pesticides et les fongicides utilisés avec la culture sont non artificiels En gros, le processus ne requiert aucune intervention d’agent chimique ni d’agent de conservation. Le viticulteur n’utilise pas de colorants et d’aromatisant durant le processus. Bref, il respecte un cahier de charge sur l’agriculture bio.

Pourquoi le vin bio a beaucoup de succès ?

Bien que le label soit très récent, les consommateurs demandent d’avantage de vin bio. Celui-ci est jugé sans danger pour la santé par rapport au vin traditionnel. En effet, les consommateurs sont conscients de l’impact des produits chimiques sur la santé. Les experts ont déjà alerté sur le taux élevé de pesticide dans le vin conventionnel, qui provoquerait entre autres l’infertilité. Mais tous les impacts de ce produit chimique restent encore inconnus du grand public.

Les raisins utilisés pour la production de vin bio proviennent de terrain spécialement préparé. La fertilisation du sol se fait avec des composants biodégradables naturels. En gros, il ne nécessite la moindre l’utilisation de produit chimique. D’où l’engouement des consommateurs vers les vins bio. Toutefois, il faut noter que le taux d’alcool dans le vin bio est moins élevé par rapport à celui du vin conventionnel.

Evolution du vin bio français

C’est en 2012 que le label vin bio a vu le jour. Mais c’est en 2018 qu’il a connu le plus de succès en France. Le chiffre d’affaire a atteint les 1 milliard d’euros avec une augmentation de 20% de la surface cultivée. En 2018, 57% sur les 2,21 millions d’hectolitres de vin bio français ont été consommés en France. Le reste a fait l’objet d’exportation. Aussi, 94 000 hectares des terrains viticole français sont bio ou entame une conversion. À noter qu’une augmentation de 63% de la surface viticole totale a été constatée depuis 2018.

Bien que le marché du vin bio soit prometteur, la production de ce breuvage demande beaucoup de travail. La conversion en vin bio pour un viticole n’est pas chose aisée, cela peut prendre une durée de trois ans.

Tendance : le gin revient sur le devant de la scène
Les hard seltzers arrivent sur le marché : qu’est ce que c’est ?